• Catégorie: 1915

Vendredi 8 janvier 1915

Aussi dès le matin, on se questionne. Qu’en est-il de cette formidable attaque de notre part ? On apprend bientôt, en ville, que notre tir d’artillerie a porté sur les tranchées allemandes où il y aurait eu des pertes plus élevées que pour nous. Néanmoins, le résultat de l’action n’est pas appréciable, paraît-il des tranchées …Voir +

Jeudi 7 janvier 1915

7 janvier – Hier et avant-hier, après les nuits calmes, les obus ont continué à tomber. Aujourd’hui, le bombardement est sérieux toute la matinée. – Vers 13 heures 45, un appariteur suppléant de la mairie, M. Launois, que j’avais vu à son poste ce matin, est tué rue de Cernay par un obus, en revenant reprendre …Voir +

Mercredi 6 janvier 1915

Nuit tranquille. Visite à l’Ambulance de Rilly, aux Chasseurs de Gascogne (d’Astarac). Visite au Général Pélacot. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. Travaux de l’Académie Nationale de Reims 6 Mercredi – Même temps.Canonnade et bombardement toute la journée principalement faubourg de Laon. Vers 5 h du soir, bombes incendiaires dans la …Voir +

Lundi 4 janvier 1915

Bombardement dans la matinée et au cours de l’après-midi. Une forte canonnade se fait entendre au loin toute la journée. – Lorsque j’arrivai au bureau, ce matin, Cochet, le pince-sans-rire, me dit de l’air le plus sérieux : -« Pour une fois, il y a un article intéressant sur Le Courrier d’aujourd’hui ». – Ah ! fis-je, …Voir +

Dimanche 3 janvier 1915

Hier, le bombardement a repris vers midi, puis le soir, à 21 h. Aujourd’hui, nos grosses pièces ont commencé à tonner dès le matin. Un fort bombardement s’est déclenché à 15 heures. – Le bruit se répandant en ville, du prochain départ des GVC* et de tous les services militaires, hôpitaux, intendance, une certaine inquiétude …Voir +

Vendredi 1er janvier 1915

Les événements de la guerre ont amené une véritable perturbation dans les services de l’hôtel de ville. Il en est qui se sont trouvés désorganisés entièrement ; d’autres qui n’ont pu continuer à marcher qu’avec l’aide d’auxiliaires. Enfin, des bureaux provisoires nouveaux ont dû être installés et mis à même de fonctionner, pour les allocations, …Voir +

Pierre Loti à Reims – 2 – 25 et 26 août 1915

Un bombardement à Reims dans son Journal et dans son article de L’Illustration du 18 septembre. En 1915, Loti participe beaucoup à la vie politique et diplomatique : débats contre l’expédition britannico-française dans les Dardanelles, mission auprès du roi et de la reine de Belgique, contacts secrets avec la Turquie qu’il soutient, « tournée en vitesse …Voir +

Vues aériennes de Reims en ruine (1915-1919)

Ces clichés présentés ici proviennent du site Gallica.bnf.fr Ils montrent des vues aériennes de la ville dans ses années de bombardements. Ils ont l’avantage de nous montrer Reims « avant » la reconstruction avec ses rues disparues ainsi que l’ancienne configuration de la place du Forum, appelée alors, place des Marchés, avec ses deux halles et les …Voir +