Louis Guédet

Jeudi 12 juin 1919

1735ème et 1733ème jours

7h soir  Chaleur torride avec des vents en tourbillons, et orage dans la journée !! Oh ! cette poussière de nos rues faite de plâtras, etc…  quel supplice.

Jean est reparti ce matin. Jolivet. Audience l’après-midi. Conseils de familles. 2 ou 3 conciliations. Rien de saillant, et de là à 5h été à l’Hospice Civil rue Simon pour une enquête d’accident du travail, un pauvre enfant de 16 ans qui a eu la jambe cassée dans un accident d’automobile.

Lettre de Melle Devédeix, ma malheureuse cliente qui ne peut conserver un centime devant elle, malgré mes conseils de sagesse lui disant d’éviter cette dépense de ce voyage de Namur à Reims. Rien à faire, elle veut venir voir Reims. Elle mourra sur un grabat d’hôpital !!

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Hôpital civil


Cardinal Luçon

Jeudi 12 – Réunion des Doyens au Waridon

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 Jeudi 12 juin

On espère remettre tout de suite la réponse à l’Allemagne.
M. Renner a communiqué à la Conférence une première note de protestation.
Koltchak a reculé, mais Denikine avance.
Sommé par l’Entente de cesser les hostilités contre les Tchécoslovaques, Bela Kuhn convoque ceux ci, les Serbes et les Roumains à une conférence à Vienne.
Les Cinq se sont réunis pour statuer sur les frontières de la Hongrie.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button