Louis Guédet

Vendredi 28 mars 1919

Eté à Épernay assister à l’audience de prestation de serment de M. Bazenet, nouveau Procureur de la République. Marie-Louise m’écrit que sa mère a été réellement malade.

Le haut de la page suivante a été découpé, le texte précédent, depuis le nom de Strasbourg, a été recopié par Madeleine.

Pauvre malheureuse !! Quelle vie a-t-elle ! et quel avenir ? Les malheurs ne nous manquent pas !! et au lieu de diminuer ils augmentent !!

Si encore je pouvais aller à St Martin y voir, mais je suis rivé ici ! à quoi faire ? un travail stérile comme toujours !! (Rayé). Et tout ce que je puis entreprendre ne peut que m’attirer malheurs sur malheurs !!

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Cardinal Luçon

Vendredi 28 – Visite de M. Jollivet ; Claisse ; Legrand, Givelet, du curé de S. Germainmont.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173


Vendredi 28 mars

M. Pichon a prononcé un grand discours à la Chambre pour exposer la politique du gouvernement en Russie. Nous sommes, a-t-i1 dit, avec les Russes contre les agresseurs de la Russie.
De nouvelles conférences ont eu lieu entre les Quatre.
La section financière de la Ligue des Nations est virtuellement constituée en vertu d’un rapport de la commission financière.
Les journaux allemands annoncent que leurs délégués financiers à Versailles seront les banquiers hambourgeois Melchior et Warburg, le directeur Ubrig, de la Société d’Escompte et l’industriel Merten.
La Roumanie fait de nouveau appel à l’Entente pour qu’on lui vienne en aide contre la disette. Le bruit court que Karolyi aurait été assassiné à Pesth.
Lenine a envoyé un message à Bela Kuhn pour lui dire que la révolution hongroise ne doit pas imiter en tous points la révolution russe. L’état de siège a été proclamé en Bohême.
La Bavière demande le maintien de ses libertés particulières, à rencontre des stipulations du projet constitutionnel allemand. Une haute cour va être constituée à Berlin pour examiner les responsabilités de la guerre.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button