Louis Guédet

Samedi 18 janvier 1919

1590ème et 1588ème jours

Quitté Mme Mareschal la veille à 9h du soir. Pris ce jour le train à 10h et rentré ici à 1h du soir, éreinté.

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Cardinal Luçon

Samedi 18 – Visite de M. le Curé de Vandières, de M. Tassot, Curé de Château-Regnault.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Samedi 18 janvier

La Conférence de la paix, saisie des protestations de la presse contre le secret édicté, a décidé de consulter la presse elle-même sur ses revendications.
Au sujet de la Russie, la Conférence à décidé que les gouvernements se communiqueraient les dernières informations qu’ils ont reçues en vue de les examiner en commun.
D’après les journaux italiens, MM. Margilan et Salandra représenteraient l’Italie à la Conférence de la paix.
Une note de notre ministère des Colonies dit que le gouvernement français s’est préoccupé d’assurer au sein de la Conférence de la paix, la défense de nos intérêts coloniaux.
Liebknecht et Rosa Luxembourg , qui avaient été arrêtés à Berlin, ont été tués. Liebknecht aurait été atteint d’une balle à un moment où il essayait de s’enfuir. Rosa Luxembourg a été tuée d’un coup de revolver que lui tira dans la tête un homme grimpé sur l’automobile.
Kautsky a été arrêté, puis remis en liberté.
La Belgique a protesté officiellement auprès de la Conférence contre la répartition qui a été faite des voix à cette Conférence.
M. Clemenceau a demandé et obtenu l’ajournement des interpellations qui avaient trait à la Conférence.
M. Orlando a reconstitué le gouvernement italien.
Une entente est intervenue à Varsovie, entre Paderewski et Pilsudski. Dinowski représenterait la Pologne à la Conférence de la paix.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Varsovie

Share Button