Louis Guédet

Lundi 23 décembre 1918

1564ème et 1562ème jours

9h matin  Pluie torrentielle toute la nuit. Ce matin elle a cessée. Temps gris humide pas froid. Je reprends ma tâche stérile de travailler sans aucun profit.

3h après-midi  Peu de courrier qui m’a fatigué néanmoins. Lettre de M. Hébert qui veut louer sa maison 5 000 F au 54, rue des Capucins ! Tout va être à l’avenant. Tout cela me tue et je suis complètement anéanti. Pas de clerc pour me seconder. Pas de maison ! etc… Tout à l’avenant. Ce que je (rayé).

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

 Cardinal Luçon

Lundi 23 – Visite de Mme Lancereaux, de Sœur Germaine, de l’Union Remo-Ardennaise. Allocution à l’Adoration Réparatrice. Visite de M. De­nis Cochin, ä qui j’ai raconte mes conversations au Vatican. Visite de M. Rome. Visite à la Ligue Franco-Américaine pour la Protection des Enfants de la Frontière, qui m’avait place dans des colonies tenues par des Sœurs de S. Vincent de Paul une quinzaine d’enfants de Reims. Visite de M. Rozey pour création d’un Comite de secours. Visite de M. Lefevre Poutalis, Président de la Société d’archéologie et des Amis de la Cathédrale de Reims.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Lundi 23 décembre

On annonce l’arrivée à Paris du régent de Serbie, le prince Alexandre. Un nouveau cabinet serbe s’est constitué à Belgrade avec, à sa tête, M. Protitch. M. Korosec devient Vice-président et M. Trumbitch, ministre des Affaires étrangères. M. Pachitch dirigera la délégation serbe à Paris.
Le Pape manifeste le désir de participer à la conférence de la paix, mais on ignore s’il y sera admis.
M. de Romanones, après avoir négocié, a quitté Paris.
Le Congrès des Conseils d’ouvriers et soldats s’est clos à Berlin. Le comte de Brockdorf Rantzau remplace le docteur Solf au ministère des Affaires étrangères d’Allemagne. Kurt Eisner vient de fonder un journal qui sera son organe personnel à Munich.
M. Bratiano a appelé dans le cabinet qu’il a formé à Bucarest, M. Phérékyde, M. Constantinesco, M. Duca.
L’armée Mackensen a été rapatriée en Allemagne.
Le président de l’État tchécoslovaque, M. Masaryk, a fait son entrée dans Prague.
Le maréchal Pétain a été reçu à Bruxelles par le roi et la reine des Belges.
L’Angleterre renonce aux cartes d’alimentations.
Le gouvernement russe d’Omsk, a envoyé une adresse aux puissances de l’Entente pour réclamer leur concours contre les bolchevistes.
M. Kokotsef est arrivé à Paris.
On annonce que l’Allemagne construit une énorme flotte aérienne afin de stimuler ses relations économiques.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button