Cardinal Luçon

Jeudi 7 – Dernier jour de ma 30eme année d’Épiscopat. Nuit tranquille. + 8°. Petite pluie, temps couvert.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Jeudi 7 février

Lutte d’artillerie dans la région du bois des Fosses.
En Woëvre, nos patrouilles ont ramené des prisonniers.
Une de nos escadrilles de bombardement a survolé Sarrebrück lançant avec un plein succès sur cet important nœud de voies ferrées, 3610 kilos de projectiles. Attaqués par plusieurs groupes d’avions ennemis, nos équipages, acceptant le combat, ont abattu trois appareils allemands et sont rentrés complet dans leurs lignes.
Sur le front britannique, des tentatives de coups de main ennemis ont échoué vers Mericourt et Avion. Nos alliés ont fait des prisonniers.
Activité des deux artilleries vers Hargicourt et au sud de Lens.
En Macédoine, rencontre de patrouilles sur la basse Strouma.
Dans la région de Doiran et à l’ouest du Vardar, actions d’artillerie intermittentes.
A l’ouest du lac de Presba, l’ennemi a échoué dans une tentative de coup de main sur nos tranchées au nord de Leskovac.
Sur le front italien, activité d’artillerie. Des escadrilles de bombardement italiennes et anglaises ont battu efficacement des troupes ennemies près de Primolano. Cinq avions ennemis ont été abattus.
Venise, Mestre et Trévise ont été bombardés. Ni victimes, ni dégâts.

Source : La Grande Guerre au jour le jour


 

Share Button