• Daily Archives: 22 janvier 2018

Bourdelle et Reims

Article : Eric Brunessaux et Véronique Valette

Une belle exposition se termine le 4 février « Bourdelle et l’antique,  une passion moderne » au musée éponyme, 18 rue Antoine Bourdelle, 75015 Paris

Le Musée Bourdelle est vaste pour un seul artiste, comprenant de nombreuses salles et son atelier conservé dans l’état avec sa verrière donnant sur un grand jardin.

Bourdelle et le martyre de Reims

Bourdelle admirait la statuaire du moyen-âge.

Ci-dessous un moulage en plâtre du David s’apprêtant à couper la tête de Goliath, l’ estampage semble être un moulage effectué sur l’original.

la statue se trouve au dessus de la grande rose de la façade de la Cathédrale de Reims : deuxième personnage en partant de la gauche

Avant la Guerre 1914-1918

A gauche, l’état de David après la Grande Guerre, à droite : la restauration récente de David qui tient au dessus de sa tête l’épée qui décapitera Goliath

Ici, la statue de David présentant la tête de Goliath au roi Saül. (© l’Hebdo du Vendredi)

Sources et crédit photo :

Share Button

Mardi 22 janvier 1918

Paul Hess

22 janvier 1918 – Bombardement. Arrivées en ville. Obus rue de Vesle et au-delà du canal.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos


Cardinal Luçon

Mardi 22 – + 9°. Nuit tranquille. Visite du Capitaine Davoust duc d’Auerstadt (sic). Carte de visite avec écrit et un billet de 100 f. du Ministre de la Guerre d’Italie, Général Vittorio Alfieri. Visite du Général de Mondésir ; du lieutenant Colonel Henry et adjoint. Bénédiction de la Croix d’Officier de la Légion d’Honneur. Visite du Capitaine des transports militaires automobiles, avec M. Sainsaulieu.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173
(sic) : Capitaine Davout,duc d’Auerstaedt descendant du Maréchal d’Empire Louis-Nicolas Davout

Mardi 22 janvier

En Argonne, un coup de main effectué dans les lignes ennemies, au Four-de-Paris, nous a permis de ramener une quinzaine de prisonniers et trois mitrailleuses.
Activité des deux artilleries sur la rive droite de la Meuse et, en Alsace, dans la région du Sudel et de l’Hartmannswillerkopf.
Dans la journée du 20, trois avions allemands ont été abattus, dont deux par le tir de nos canons spéciaux. En outre, quatre appareils ennemis sont tombés dans leurs lignes à la suite de combats avec nos pilotes.
Les Belges ont repoussé une patrouille ennemie qui s’avançait en radeau vers un de leurs postes avancés de la région de Ramscapelle. Rencontres de patrouilles allemandes et belges dans la région à l’ouest de la forêt d’Houthulst.
Un avion allemand de bombardement revenant de Dunkerque a dû atterrir près de Bulstamp. Les quatre passagers, dont un officier, ont été fait prisonniers.
En Macédoine, l’ennemi, après une violente préparation d’artillerie, a prononcé sur nos positions, à l’ouest du Vardar, une série d’attaques qui ont échoué complètement.
Sur un seul point, l’ennemi avait pu pénétré dans nos tranchées bouleversées. Il en a été chassé aussitôt par une vigoureuse contre-attaque des troupes helléniques.
Combat de patrouilles sur le front italien.

 

Share Button