Paul Hess

Dimanche 9 décembre 1917 – Violent bombardement, dès 6 h 1/2, sur Pommery et le Port-Sec.

Démonstration de notre artillerie, le soir, de 17 h 1/2 à 18 h.

On parle beaucoup, en ville, de renforts allemands que les événements de Russie auraient permis d’amener sur le front de Reims. Le Matin du 7, mentionnait ces déplacements et certains concitoyens commencent à redouter une attaque importante sur notre ville.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos


Cardinal Luçon

Dimanche 9 – Nuit tranquille, sauf quelques obus sifflants à rares inter­valles. Visite du Docteur Père Jésuite de Verdun, avec son cousin Neuville(1), de la Porte-Paris, sur le lit duquel j’ai vu le corps du Général Battesti, mort en 1914. Bombes sifflent presque continuellement de 1 h. à 3 h. Vers 5 h. à 5 h 45, violente canonnade française. Éclairs à l’est et au nord-ouest. A 5 h. 45, bombes allemandes sifflent.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173
(1) Dominique Neuville, propriétaire de l’usine de teintures et apprêts de la Porte Paris.

 

Share Button