Paul Hess

11 septembre 1917 -Depuis quatre à cinq nuits, les Rémois sont surpris du calme qui leur permet de se reposer complètement.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Cardinal Luçon

Mardi 11 – + 12°. Nuit tranquille à Reims. Combat de 2 h. à 4 h. Vers l’est ou le nord-est à . Beau temps. De 9 à 11 h. quelques coups de canons français, des obus allemands sifflent au loin sur la ville. A 1 h. violente attaque française, sur Cernay. 1 obus le soir à 10 h. chez M. Maurice Mareschal.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Canon du 25e RA pointe sur Cernay à partir de l’usine des Anglais

Share Button