Louis Guédet Vendredi 7 septembre 1917 1092ème et 1090ème jours de bataille et de bombardement 6h1/2 soir  Nuit assez calme, mais j’ai été souffrant presque toute la nuit. Je m’use, et puis quels cauchemars !! Ce matin brouillard et temps lourd, fatiguant. Rien de saillant. Lettre des de Vroïl, toujours aussi affectueuse la charmante baronne, et… Lire la suite