Louis Guédet Lundi 4 juin 1917 994ème et 992ème jours de bataille et de bombardement 5h1/2 soir  Cette nuit réveillé par des bombes qui semblaient assez proches, vers 3h du matin. Rendormi difficilement, et le matin j’étais rompu. Ces insomnies me fatiguent énormément. Travaillé toute la matinée. Reçu lettres diverses auxquelles j’ai répondu. Payen me …Voir +