Cardinal Luçon

Jeudi 7 – + 2°. Nuit tranquille. Journée item.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Jeudi 7 décembre

Sur le front de la Somme, lutte d’artillerie assez active de part et d’autre dans la région de Bouchavesnes.

En Champagne, notre artillerie a pris sous son feu et dispersé un détachement ennemi au nord-est de Fontaine-en-Dormois.

Sur la rive gauche de la Meuse, les Allemands, après une intense préparation d’artillerie, ont attaqué un saillant de nos lignes sur les pentes est de la cote 304. Accueilli par un feu violent de nos mitrailleuses, l’ennemi n’a pu prendre pied que dans quelques éléments avancés.

Lutte à coups de bombes dans la région de Dixmude. L’artillerie a été assez active de part et d’autre sur le front de l’Yser.

Les Anglais ont exécuté un coup de main sur les tranchées ennemies au sud-est de Neuville-Saint-Vaast. Deux raids allemands ont échoué, permettant à nos alliés de faire des prisonniers à l’ouest de Beauranes et au nord-est de Roclincourt. Violent bombardement ennemi vers Eaucourt-l’Abbaye et la ferme du Mouquet.

Les Italiens ont ouvert une canonnade violente sur tout le Carso.

Les Allemands et les Bulgares sont entrés dans Bucarest. L’ennemi s’est également emparé de Sinaïa.

Combats sur le front russe, dans les Carpates boisés.

Source : La guerre au jour le jour

eaucourt

 

Share Button