Cardinal Luçon

Mardi 22 – Nuit tranquille. Visite de M. Desramons, aumônier… Visite du Colonel Rollin ; du Père Pothier SJ.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Photo : Louis Corré, collection Gérard Corré

Photo : Louis Corré, collection Gérard Corré

Mardi 22 août

Au nord de la Somme, dans le bois enlevé par nos troupes, entre Maurepas et Guillemont, nous avons capturé six canons de 77. Nos batteries ont exécuté de nombreux tirs sur les organisations allemandes au nord et au sud de la rivière. ll n’y a eu aucune action d’infanterie.
Sur la rive droite de la Meuse, les Allemands ont prononcé une forte attaque accompagnée de jets de liquides enflammés sur le village de Fleury; nos tirs de barrage et nos tirs d’infanterie ont arrêté net l’adversaire, qui a subi des pertes sérieuses.
Nos avions de chasse ont livré de nombreux combats: deux appareils ennemis ont été abattus, l’un dans la region de Denicourt, l’autre près de Berny.
Vive lutte à coups de bombes sur le front belge, près de Dixmude.
Canonnade sur le front italien.
Les Russes ont progressé sur le Stokhod, en faisant 1400 prisonniers, et dans les Carpates.
Un engagement naval a eu lieu en mer du Nord. Les Anglais ont coulé deux sous-marins et ont perdu deux croiseurs légers.
Les forces alliées de Salonique ont pris l’offensive sur tout le front; le contingent italien ayant débarqué. A l’aile droite, les Franco-Anglais ont franchi la Strouma, au nord-ouest de Sérès. Au centre, vive action d’artillerie sur le Vardar. A la gauche, entre la Cerna et la Moglenica, les Serbes ont enlevé des tranchées bulgares, à l’extrême gauche, ils ont évacué Banica.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button