Paul Hess

6 mars 1916 – Un aéro boche laisse tomber une bombe, vers 9 h, sur la maison 56, rue Buirette, qui est disloquée jusqu’au 1er étage ; celle qui lui est voisine, où est installée une succursale des Comptoirs Français (angle de la rue Caqué) a elle-même sa toiture fortement endommagée.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Rue Buirette

Rue Buirette


Cardinal Luçon

Lundi 6 – Nuit tranquille. + 2, neige abondante, mais fondante. Vent nord. Quelques gros coups de canon. Un aéro laisse tomber une bombe sur la maison où logeait M. Pérot, vicaire de St. Jacques. 4 h. 1/2 canonnade. Combiamento.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Lundi 6 mars

Au nord de Soissons, nous opérons des tirs sur des ouvrages ennemi . En Argonne, notre artillerie a canonné le nord de la Harazée et la Haute-Chevauchée. Au nord de Verdun, violent bombardement entre Haudremont et Douaumont. Les Allemands ont vainement attaqué nos positions à l’est de Vacherauville. Bombardement en Woëvre, dans la région de Fresnes et à l’est d’Haudremont. Un de nos avions a bombardé la gare de Conflans, en Lorraine. M. Filipesco, qui avait été envoyé en mission auprès du tsar, est rentré à Bucarest. Le prince Henri de Prusse a pris le commandement de la flotte allemande.

 

Share Button