ob_dd8317_amicarte51-100Poursuivons nos lectures des correspondances. Cette fois, c’est un curé qui donne de ses nouvelles.
Pas de faits de guerre, en revanche, cet homme d’église participe activement à améliorer le moral des troupes en s’occupant de leur foi.

Le temps est beau ces jours-ci. Le froid n’a pas encore fait son apparition.
Chaque dimanche, je vais dire la messe dans un camp voisin afin de permettre aux soldats qui y séjournent d’y assister.
Cette sortie me fait du bien et change un peu du travail matériel de tous les jours.
Vous donnerez le bonjour à tous les paroissiens qui vous demanderont de mes nouvelles.
Mes respectueux hommages à Monsieur le Curé de St Martin.
Que Dieu vous garde !
Je vous embrasse tendrement.
Louis.

ob_0bbac9_eld-000-rue-ceres-1200

CPA Coll. Laurent ANTOINE LeMog

Il ne nous sera pas possible d’en faire dire beaucoup plus à cette lettre… la carte postale est une vue rémoise, envoyée au Curé de St Martin…
est-ce Saint-Martin sur le Pré dans la Marne ?
La photo nous montre la rue Cérès, en direction de l’Esplanade, avec sur la droite, ce qui reste de la façade du Comptoir de l’Industrie (10 & 12 rue Cérès, Fournitures générales pour l’industrie, Quincaillerie, Articles de Bâtiment, Machines-Outils et petit outillage, Spécialités pour l’Agriculture, Accessoires pour Automobile, etc)..
Cette photo a été prise certainement en 1917 ou 1918, la carte de 1916 ci-dessous nous permet de constater que la façade du Comptoir de l’Industrie est un peu moins détruite.

ob_93ddfd_comptoir-de-l-industrie

Ci-dessous, une vue d’avant-guerre, à droite, la devanture du Comptoir de l’Industrie.

ob_e797c6_rue-ceres
Share Button