Louis Guédet Mercredi 19 janvier 1916 494ème et 492ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Temps magnifique, froid assez vif. Calme. Avions, on n’y prête pas plus attention qu’au canon. C’est la vie normale ici, sauf la solitude et le désert des rues. La ville est morte. Révision ce matin des allocations militaires, …Voir +