14-18... Nous n'en menons pas large en faction5 juin 1916
Les tranchées, 3ème ligne.
Chers frères et sœurs
Ma santé est toujours bonne et je vous souhaite ardemment que vous soyez de même.
Me voilà en tranchée dans le village qui est sur la carte.
Le tout se passe assez bien mais nous sommes bombardés de temps en temps.
On voit des poutres, des pierres ou des tuiles en l’air, et nous n’en menons pas large en faction.
Nous sommes bien abrutis à ce métier, on n’y fait pas t
ant attention.
Je vous embrasse.
Roger

ob_524300_petit-sillery-ro-hd-1916-mt-800

Coll. M. Thibault

Toujours rassurer, le mot d’ordre ! C’est par ça que Roger commence sa carte, il essaie de minimiser les risques auprès de sa famille.

Il n’empêche qu’ils ne sont pas épargnés par des bombardement réguliers, et que le pire est à craindre à chaque instant.
Pas étonnant que les familles attendent chaque jour le facteur avec beaucoup d’apréhension !

Roger le dit, il est à Sillery près de Reims, un village qui n’a pas non plus été épargné par la guerre… et les cartes postales y montrant les destructions sont nombreuses.
La photo est prise vraisemblablement depuis la route de la gare, qui va de l’actuelle D944 (Reims – Chalons-en-Champagne) jusqu’à Sillery.
Aujourd’hui, en dehors des habitants de Sillery, peu connaissent ce Petit Sillery, et pour cause, le château et ses dépendances ont disparu sous le feu de l’ennemi pendant cette première guerre mondiale.
Pour se repérer, le Château et cette tour de Jackson se trouvaient au niveau du pont sur la Vesle, presqu’en face de l’actuel restaurant « Le Relais de Sillery ».
Ci-dessous, quelques cartes postales du Château de Sillery, avant… et après.

ob_f0c396_petit-sillery-chateau-03-w

ob_a5b131_petit-sillery-chateau-04-w
ob_3fd84d_petit-sillery-chateau-01-w
ob_8a2fff_petit-sillery-chateau-05-w

ob_3a1cf2_petit-sillery-chateau-07-w

Share Button