Cardinal Luçon Nuit tranquille. Visite au Père Figer (ou Pfiger ?). Visite à Saint-Jean-Baptiste de la Salle, à M. de Bruignac, adjoint, et à l’ouvroir de Madame de Bruignac. Nuit. Nuit terrible de 10 h à minuit etc. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 …Voir +