• Archives: Santé

Comment le docteur Mencière évita l’amputation à un grand nombre de soldats blessés

Le Docteur Louis MENCIÈRE est né le 25 septembre 1870 à Saint-Genis-de-Saintonge. Il a soutenu sa thèse en 1896 à Bordeaux puis vint à Paris oû il fut assistant dans les services des Professeurs Lannelongue et Broca. Il vint s’installer à Reims en 1898. Spécialisé dans l’orthopédie, il avait installé une Clinique à Reims, rue …Voir +

L’ambulance Sainte-Marie (avenue de Laon)

Dès le mois d’août 1914 des hôpitaux militaires sont mis en place sur les zones de combats pour soigner les blessés. Parfois leur durée est éphémère selon qu’ils sont soit bombardés, soit qu’ils se retrouvent en zone occupée. On distingue plusieurs types d’hôpitaux : permanents HP, temporaires HT, complémentaires HC, auxiliaires HA dit aussi « Ambulance »… …Voir +

Dimanche 16 août 1914

Paul Hess …La curiosité me pousse à profiter de la liberté de ce dimanche pour connaître l’aménagement de l’Hôpital militaire installé à la clinique du Dr Lardennois (angle de la rue Coquebert et de la rue de Savoye) où mon beau-frère, P. Simon-Concé, est gestionnaire. Dans cet établissement sont soignés actuellement 17 malades ; il …Voir +