Paul Hess 12 mars 1918 – Bombardement, comme les jours précédents. Au service du commissariat qui fonctionne à la mairie, en face du nôtre, il y a affluence aujourd’hui. Conformément aux prescriptions de l’affiche jaune placardée hier, les personnes autorisées à rester à Reims (1 500 environ) viennent faire apposer sur leurs cartes de circulation, …Voir +