Louis Guédet Lundi 1er mai 1916 597ème et 595ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Rien de saillant. Temps orageux. Reçu lettre triste de ma pauvre femme qui souffre de voir notre Jean partir. Il aura quelques indications par M. Dagonet ensuite par Hémard qui lui a demandé de lui envoyer les noms… Lire la suite