Louis Guédet

Samedi 3 mai 1919

1695ème et 1693ème jours

7h soir  Assez beau temps, pas de pluie. Pourvu que demain soit de même pour aller à Trois-Puits pour mon adjudication de matériels de culture. Occupation, du monde, mais tout cela me laisse indifférent, je suis si las et dégoûté. Vu Houlon, qui m’a causé d’un tas de choses, et m’a appris que le Ministre de la Justice viendrait à Reims lundi. Pas de nouvelles de chez moi. Pourvu qu’il n’y ait rien.

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils


Cardinal Luçon

Samedi 3 – 

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Samedi 3 mai

Nouvelles conférences des Trois au ministère de la Guerre.
Les délégués italiens, qui doivent revenir à Paris, se sont réunis à Rome, sous la présidence de M. Orlando. Ils ont envisagé diverses éventualités. En même temps, des pourparlers continuent entre la Consulta et les ambassades de France et d’Amérique. M. Barrère a rejoint son poste à Rome.
Petrograd serait évacuée. L’armée Koltchak menace Oremburg.
La bataille se déploie autour de Munich, et les troupes de Noske ont pénétré en Bavière.
Les Roumains expliquent leur intervention en Hongrie par la nécessité de défendre leurs frères de race.
Une élection complémentaire a eu lieu en Angleterre. Le candidat du gouvernement a été battu.
Une crise ministérielle a éclaté à Sofia.
La situation du cabinet Maura, à Madrid, paraît des plus précaires.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button