• Daily Archives: 19 mars 2019

Adhésion 2019

Merci pour votre fidélité sur nos sites :
ReimsAvant, Reims 14-18, Documentation ReimsAvant et Archi Reims Déco

Le monde associatif ne survivrait pas sans ses adhérents.
Passionnés et engagés, vous êtes nombreux à nous suivre et à adhérer, cette année nous vous proposons comme l’année précédente :

15 € pour les adhésions individuelles ou
20 € pour les adhésions par couple/duo

Télécharger le bulletin d’adhésion 2019

Share Button

Mercredi 19 mars 1919

Cardinal Luçon

Mercredi 19 – S. Joseph. Visite de M. le Curé de Trigny. Visite au Petit Séminaire ; visite de M. Genty.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Mercredi 19 mars

Le Conseil supérieur interallié a tenu une longue et importante séance. Le projet du désarmement allemand, mis à jour par le comité des experts, a été sanctionné. Deux points ont été réservés :
1° Quelle serait l’affectation des câbles transatlantiques allemands capturés par les alliés?
2° Quel serait le sort du canal de Kiel?
Une discussion s’est encore engagée sur ce thème essentiel: l’Entente signerait-elle avec l’Allemagne une convention d’armistice définitive ou voudrait-elle tout de suite dicter des préliminaires de paix?
Le débat sur la frontière germano-polonaise n’a pas été abordé, mais on a envisagé les moyens de mettre fin au conflit qui se déploie sous Lemberg entre Polonais et Ukrainiens.
Un incident serbo-italien vient de se produire. Le gouvernement de Belgrade a refusé de recevoir les lettres de créance du ministre italien prince Borghèse, celles-ci ne comportant pas reconnaissance du nouvel État des Serbes, Croates et Slovènes.
Il a été entendu que les navires allemands livrés aux alliés circuleraient sous pavillon interallié et que la répartition actuelle n’en serait que provisoire.
Les envoyés de la Suisse à la Conférence de la paix sont arrivés à Paris.
L’Allemagne versera 450 millions d’or à la Belgique.
Les nationalistes égyptiens ont fomenté des troubles au Caire et à Tantah. Il y a eu des morts et des blessés.
Les partis gouvernementaux allemands menacent de refuser de signer la paix si l’Entente pose des conditions trop dures.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button