Louis Guédet

Vendredi 3 janvier 1919

1575ème et 1573ème jours

10h matin  Pluie toute la nuit, assez beau temps ce matin, du soleil, un soleil malade. Encore une journée monotone à vivre, à traîner, c’est le moins pénible qui puisse m’advenir ! Ma vie n’étant plus maintenant qu’un long calvaire de tristesse et de misère.

6h soir  Assez de courrier et une lettre de cet embusqué de (rayé) ! Quel agité et quel malade. Il est bien (rayé)  démonte toute mon organisation de mon voyage à Paris. Je viens de passer une partie de mon après-midi pour réorganiser tout cela ! Quel (rayé). Enfin on verra ! (Rayé) !! J’en serais quitte pour voir Mme Mareschal à Épernay et non à Paris, voilà tout, et de là je passerai à Reims avec elle et René. Pas de nouvelles de Robert !… Mais c’est la bousculade et la pagaye ! partout ! Ainsi Mme Mareschal n’a pu avoir de place dans un train de Nice à Paris que pour le 14 !! et tout est à l’avenant.

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Cardinal Luçon

Vendredi 3 – Visite de M. Baudet et de M. Poirier.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Vendredi 3 janvier

Constantinople a été occupé par un bataillon français, un bataillon britannique et un détachement italien.
Les Polonais occupent tous les chemins de fer de Posnanie, jusqu’à la frontière. Ils ont surpris et maîtrisé les troupes allemandes cantonnées à Gnesen.
On prévoit à Berlin de nouveaux troubles et les cercles gouvernementaux ne se feraient aucune illusion à ce sujet. Harden publie un long article pour dire que le peuple allemand ne se rend pas encore compte de la réalité de sa situation. On a découvert à Charlottenburg, près de Berlin, au petit musée des Hohenzollern, des documents accablants qui prouvent les responsabilités allemandes dans la guerre européenne.
Le gouvernement hollandais accepte le transit des Alliés par l’Escaut et par le Rhin.
Les élections belges auront lieu au mois de mai.
L’Esthonie accepte l’aide des Finlandais contre les bolchevistes.
Fiume est devenue base navale française pour le ravitaillement de l’armée d’Orient.
Un nouveau ministère ukrainien s’est formé à Kiew.
Un yacht militaire anglais s’est brisé sur les rochers des Hébrides. Il y a 250 victimes.
L’Espagne interdit son territoire aux bolchevistes.
L’escadre française est arrivée en Baltique.
Il y a 400.000 sans-travail à Berlin. Un tribunal extraordinaire a été constitué à Munich pour juger les contre-révolutionnaires.
Le Labour Party anglais délibère sur le fait de savoir s’il acceptera que certains de ses membres entrent dans le cabinet Lloyd George.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

 

Share Button