Louis Guédet Vendredi 2 août 1918 1421ème et 1419ème jours de bataille et de bombardement 10h matin  La pluie, qui ne sera que passagère. Nuit calme. Nos troupes plient leurs tentes, et vont bientôt partir. Écris ce matin à Bossu et Houlon ! Et me voilà à attendre de l’occupation. Cela me navre d’être ainsi inoccupé,… Lire la suite