Louis Guédet Mercredi 6 juin 1917 998ème et 996ème jours de bataille et de bombardement 4h soir  Journée de chaleur torride, néanmoins de la brise. Nuit calme, ou est-ce fatigue, j’ai dormi à peu près tranquillement jusqu’à 5h1/2 du matin. Quelques lettres au courrier, dont une de Melle Marie Monce (1889-1986) qui me dit que… Lire la suite