Cette carte a été écrite peu après la guerre, mais mérite quand même qu’on s’y intéresse. Le recto bien sûr, nous montre « encore une fois » le martyre de la ville. Et le verso, est d’une lecture assez « croustillante ». Les anciens (et les moins anciens) sont les premiers à critiquer l’orthographe de nos « jeunes »… et argumentent… Read More