Louise Dény Pierson 11 février 1918 Nous étions à Cancale depuis six semaines lorsqu’une lettre de mes parents m’appris l’étonnante nouvelle : la ville de Reims avait été vidée de toute sa population civile, par ordre de l’armée et dans les 48 heures. Ce délai permit à mes parents de faire transporter tous nos meubles… Lire la suite