Cardinal Luçon Dimanche 10 – Nuit tranquille en ville ; + 4°. De 10 à 11 h. duel d’artil­lerie. J’ai entendu siffler quelques bombes. A 1 h. tir acharné de canons français contre un avion allemand. Le ciel est plein de flocons d’obus. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie …Voir +