Louis Guédet Mardi 25 juillet 1916 682ème et 680ème jours de bataille et de bombardement 11h1/2 matin  Temps couvert et orageux, de l’air, du calme. Pas de lettre de ma femme, cela m’inquiète. Qu’y a-t-il ? Encore une nouvelle épreuve ? Un nouveau malheur ? Si oui, j’aime mieux mourir tout de suite. Je suis passé ce matin… Read More