Louis Guédet Lundi 11 octobre 1915 394ème et 392ème jours de bataille et de bombardement 7h soir  Journée monotone. Pas un coup de canon, le calme absolu, c’est d’autant plus décourageant. Je finis de vider ma maison de la rue de Talleyrand, 37. Demain ce sera fini, je n’y aurais plus rien que des cendres !!… Lire la suite