Louis Guédet Dimanche 3 octobre 1915 386ème et 384ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  La nuit du canon, journée tranquille, splendide soleil. Je suis souffrant et n’ai de cœur à Rien. Je suis découragé. Je souhaite même la mort. Quand je songe à mes petits, à ma pauvre femme, que deviendront-ils ? Que… Lire la suite