• Archives: rue Chanzy

Mardi 5 mars 1918

Louis Guédet Mardi 5 mars 1918 St Martin 1271ème et 1269ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Beau temps, le dégel. Je vais le matin à Songy porter une dépêche pour le Procureur, afin qu’il fasse mettre en sûreté l’argenterie de la Chambre des notaires que j’ai oubliée d’emporter. Durant l’après-midi je range, …Voir +

Mercredi 16 janvier 1918

Louis Guédet Mercredi 16 janvier 1918 1223ème et 1221ème jours de bataille et de bombardement 6h1/2 soir  Tempête toute la nuit jusqu’à 4h soir, la pluie heureusement a abattu cette rafale. Rien de saillant. Quelques courses. Vu Becker agent de change, la supérieure du Bon Pasteur, 48, rue Gambetta, qui m’a chaudement félicité. Quelques lettre …Voir +

Mardi 18 décembre 1917

Paul Hess 18 décembre 1917 – Vers 17 h, un aéro boche jette une dizaine de torpilles, dont deux tombent au coin de la rue Polonceau et de la Chaussée Bocquaine, disloquant et faisant s’effondrer entièrement la maison où habitaient, à cet endroit, M. et Mme Legris. Ceux-ci, pris sous les matériaux de leur immeuble, …Voir +

Lundi 24 septembre 1917

Louis Guédet Lundi 24 septembre 1917 1109ème et 1107ème jours de bataille et de bombardement 8h matin  Nuit relativement calme, mais le canon n’a pas cessé de tonner à intervalles irréguliers toute la nuit. Mal dormi en somme. Ce matin une levée de scellés et inventaire, rue Libergier, 52, maison Roussillon (à vérifier), pour Thiénot, …Voir +

Samedi 14 juillet 1917

Paul Hess 14 juillet 1917 – Bombardement terrible, toute la journée. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Samedi 14 – + 16°. Nuit tranquille à partir de 11 h. soir. 6 h. 30, bombes sifflent ; des éclats tombent aux environs de nous pendant ma messe et mon …Voir +

Lundi 28 mai 1917

Louis Guédet Lundi 28 mai 1917 989ème et 987ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Beau temps. Je pars à Rilly à 8h, par Cormontreuil, Varsovie (ferme de Varsovie), Mont Ferré, Moulin de Montbré et Rilly. Des canons, des tranchées, des tombes le long de la route. Arrivé là je trouve Maurice Lepitre, …Voir +

Lundi 14 mai 1917

Cardinal Luçon Lundi 14 – + 18°. A4 h. matin, bombes. A 8 h., visite des rues sinistrées hier : rue Chanzy, du Couchant, Hincmar, Brûlée, et Venise. Visite au Père Desbuquois au Collège Saint-Joseph. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume …Voir +

Samedi 12 mai 2017

Cardinal Luçon Samedi 12 – Nuit tranquille, sauf bombardement assez violent, et assez proche de nous, vers minuit, et une seconde fois. Visite dans les rues Thiers, du Consul, du Carrouge, etc. Dans l’après-midi, aéroplanes, bombes, ca­nons français. A 7 h., bombes violentes et sèches rue Chanzy, où un homme est déchiqueté à l’entrée de …Voir +

Dimanche 22 avril 1917

Louis Guédet Dimanche 22 avril 1917 953ème et 951ème jours de bataille et de bombardement 10h matin  Temps assez élevé, mais nuageux clair. Il fait bon. Toute la nuit bataille, bombardement, on ne peut dormir que vaincu par la fatigue, on dort comme dans un cauchemar. Cela vous affaiblit beaucoup. Et parfois je me demande …Voir +

Samedi 17 mars 1917

Louis Guédet Samedi 17 mars 1917 917ème et 915ème jours de bataille et de bombardement 8h1/2 soir  Temps couvert le matin, mais devenant radieux vers 10h. Canonnade toute la nuit et à 4h1/2 du matin attaque et tintamarre infernal pendant 3/4 d’heures. Ce sont les allemands qui attaquaient et envoyaient des gaz lacrymogènes dans les …Voir +

Lundi 12 mars 1917

Cardinal Luçon Lundi 12 – A 6 h. + 9°. Neige disparue sans pluie. Nuit tranquille ; 10 h. à 10 h. 1/2, bombes allemandes par rafales sur nos batteries. Visite du Général du Plessis. Nuit très agitée du côté allemand. A partir de minuit, bombes sifflantes lancées à intervalles réguliers et très rapprochés jusqu’à …Voir +

Jeudi 15 février 1917

Louis Guédet Jeudi 15 février 1917 887ème et 885ème jours de bataille et de bombardement 6h1/2 soir  Toujours même température, avec dégel progressif lent. Beau temps, beau soleil. Il gèle encore cependant toutes les nuits. Rien de bien saillant, le calme…  Testament à faire à l’Hôpital Noël-Caqué rue Chanzy, 88, (ancien St Marcoul) vers le …Voir +

Mercredi 12 juillet 1916

Louis Guédet Mercredi 12 juillet 1916 669ème et 667ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Nuit pénible, hier soir comme je lisais tranquillement dans mon lit à 9h55, un hurlement, un sifflement de sirène, un obus éclate, débris, plâtras, pierres, etc…  retombant sur le toit. Paré encore un ! Heureusement rien dans la maison. …Voir +

Mardi 11 juillet 1916

Louis Guédet Mardi 11 juillet 1916 668ème et 666ème jours de bataille et de bombardement 7h1/2 soir  Été à Trigny, parti à 8h ce matin et rentré à 7h où j’ai trouvé tout mon personnel fort agité et émotionné. On venait de subir un fort bombardement. Tout notre quartier et la ville paraissent fort atteints : …Voir +

Jeudi 26 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 26 NOVEMBRE – jeudi – A 10 heures, je vais faire des photos chez Mme Pommery qui a reçu en pleine façade de son habitation un « 150 ». Je m’installais ensuite pour prendre l’ouverture abominable faite chez Chatain… sssszzzz… c’est une deuxième séance. Elle n’a pas été moins furieuse que la première… les obus …Voir +

Dimanche 22 novembre 1914

Abbé Rémi Thinot 22 NOVEMBRE – dimanche – Matinée terrible. Pendant ma messe, les sifflements étaient ininterrompus… Et quelle raison, pour justifier une semblable sauvagerie ? quelle raison militaire? La nervosité des personnes qui ont résisté jusqu’ici est à son comble… On compte plus de 20 blessés et 5 morts. Extrait des notes de guerre …Voir +