Paul Hess 13 avril 1917 – Le bombardement n’a pas cessé au cours de la nuit que j’ai passée, après celle d’hier déjà, rue du Cloître 10, dans la vaste cave de la maison de l’un de mes beaux-frères, Simon-Concé. Cette belle cave voûtée a sa principale entrée sous le chartil en angle, place du …Voir +