Mercredi 11 novembre 1914

Nuit mouvementée ; il a fallu se relever. Des obus sont tombés autour de la cathédrale. En me dirigeant, le matin, vers le quartier Saint-André, je vois, en débouchant de la rue des Élus, un véritable sauve-qui-peut sur la place des Marchés, où il y a beaucoup de monde, aujourd’hui mercredi ; il est 8 …Voir +

Mardi 10 novembre 1914

Bombardement. Le Courrier de ce jour, fait connaître cette information : Reims est le centre du champ de bataille. C’est ce que déclare un correspondant militaire. La forme générale du champ de bataille, dit-il, est une courbe dont le cventre est immobile et donc nous poussons « les deux ailes ». Le journal ajoute : Espérons que …Voir +

Lundi 9 novembre 1914

Paul Hess A 10 h, les employés de la mairie se réunissent dans le cabinet de l’administration municipale, et M. Raïssac, secrétaire en chef, se faisant leur interprète, présente à M. le maire les félicitations du personnel de l’hôtel de ville, pour la distinction que le gouvernement lui a décernée. M. le Dr Langlet, ému …Voir +

Reims, le 9 novembre 1914… un obus dans le buffet !

Ma chère Marthe, j’ai été très content de recevoir de vos nouvelles et d’apprendre que vous êtes en santé et tranquille dans votre patelin d’épinards. Pour le moment, restez-y, on bombarde toujours, avec cette différence que les Boches ont fait des progrès, car maintenant, ils bombardent plutôt la nuit que le jour, un obus est …Voir +

Dimanche 8 novembre 1914

Paul Hess 8 novembre – Journée calme. M. Viviani, Président du Conseil des ministres, vient dans la matinée à l’hôtel de ville, remettre à M. le Dr Langlet, maire, la croix de chevalier de la Légion d’Honneur. – Comme suite au compte-rendu de la séance du conseil municipal donné hier, Le Courrier ajoute ceci, aujourd’hui …Voir +

Carnet de dessins de Louis Delozanne #2

Trois autres dessins variés du deuxième carnet. Les lieux mentionnés dans ces carnets mériteraient une cartographie pour montrer où Delozanne et le 106e RI originaire de Châlons-sur-Marne sont passés. Pour l’historique de ce régiment, voir l’article bien complet de Wikipédia et deux sites : Ceux du 106e et, pour le journal de marche du régiment, …Voir +

Correspondance 14-18 – Lycée de Jeunes Filles… ou Ecole professionnelle ménagère ?

Reims, 7 novembre 1914 Monsieur Marius, J’ai bien reçu votre carte de votre pays, il a l’air gai. Je vous remercie d’avoir pensé à nous. Nous sommes plus que jamais bombardés. Mes amitiés et bons souvenirs de ceux qui pensent à vous. Marielle Cette fois-ci, pas grand-chose à se mettre sous la dent, en dehors …Voir +

Samedi 7 novembre 1914

Bombardement sur le centre. Le conseil municipal s’étant réuni à Reims, le jeudi 5 courant, on peut lire le compte-rendu de sa séance, dans Le Courrier de ce jour. En voici le résumé : Conseil municipal Séance du 5 novembre 1914 La séance est ouverte à 3 h25, sous la présidence de M. Langlet, maire. …Voir +

Vendredi 6 novembre 1914

Nuit passée dans le calme absolu. Brouillard intense toute la journée ; dans la nuit noire où se trouve déjà plongée la ville, sans aucune lumière, il rend la circulation si difficile, qu’à 18 h, ayant eu à passe rue du Cloître, à la sortie du bureau, j’ai les plus grandes difficultés à regagner le …Voir +

Jeudi 5 novembre 1914

Paul Hess Il nous a fallu encore nous relever cette nuit à cause d’une canonnade toute proche, des nombreux sifflements et de l’arrivée, assez près, d’obus de différents calibres. Ce matin, en allant au bureau, j’ai tenu à faire une tournée pour me rendre compte des dégâts causés au cours de la nuit. Il paraît …Voir +

Mercredi 4 novembre 1914

M. Barnou, employé réfugié de la mairie de Charleville, quitte le bureau de la comptabilité pour partir à Blois. – Beau temps ; 34° au soleil. – Le soir, les obus tombent en quantité sur le faubourg de Laon et sur le centre. A partir de 20 h 1/2, les Allemands semblent repris d’une véritable …Voir +

Carnet de dessins de Louis Delozanne

« Louis Delozanne, infirmier, 106e Régiment d’Infanterie, 12e compagnie«  C’est le début du carnet de Louis qui était originaire de Serzy dans la Marne. Nous publions ici quelques pages de son deuxième carnet… il y en aura d’autres… Nous en profitons pour annoncer l’exposition Un village champenois à l’arrière du front : Crugny et sa région …Voir +

Mardi 3 novembre 1914

Bombardement. Dans la matinée, le bruit d’explosions rapprochées nous arrive à tout moment, à l’hôtel de ville, tandis que nous travaillons et vers 11 h, le préposé au ravitaillement passant au bureau, nous annonce que huit personnes viennent d’être tuées par un obus, à proximité de la gare. Nous apprenons ensuite que ce sont : …Voir +

Lundi 2 novembre 1914

Bombardement le matin, sur le centre et vers le quartier Sainte-Anne – Le Courrier de Champagne de ce jour, publie la lettre suivante : Lettre ouverte à M. le Préfet. Monsieur le Rédacteur en chef du Courrier de la Champagne, à la Haubette. Je lis dans les journaux qui paraissent actuellement à Reims, que le …Voir +