Hommage aux infirmières de la Première Guerre Mondiale : Reims, Pierrefonds et dans les coeurs.

…La lecture du titre laisse entendre que Reims et Pierrefonds ont quelque chose à montrer, en dehors de l’attachement tout à fait justifié à la cause du dévouement des infirmières lors des conflits et spécialement lors de la guerre de 14-18…. Lire la suite dans le très bel article de J-P B dans son blog …Voir +

1 – L’école d’Arts et Métiers de Reims victime de 1914-1918

Article de François Denoncin – Cliquer pour voir toute la documentation de la famille 1900 – Création de l’école d’Arts et Métiers de Reims Avec le soutien des industriels de la région, les Frères des Écoles Chrétiennes – congrégation enseignante fondée au XVIIe siècle à Reims par Saint Jean-Baptiste de la Salle – ouvrent au …Voir +

26 avril 1914 – Election d’un Membre de la Chambre des Députés

Cliquer pour voir toute la documentation de la famille Denoncin. Mode de scrutin : majoritaire uninominal à deux tours dans le cadre de l’arrondissement (ou de la circonscription lorsque l’arrondissement dépasse 100 000 habitants) – lois du 13 février 1889 et du 17 juillet 1889 – les femmes ne votaient pas avant 1945. Contexte Les …Voir +

Janvier 1931, le monument aux morts 1914 – 1918

Janvier 1931 – Commémoration au Monument au morts 14-18 à Reims avec des anciens combattants. Le Monument aux morts, place de la République, est inauguré en juin 1930 en hommage aux enfants de Reims tombés au champ d’honneur en 1914 – 1918. CPA : F. Demoncin. Photo récente : 30 juin 2014, des travaux de …Voir +

4 – Une famille rémoise prise dans la tourmente de la guerre

Première partie – La famille Denoncin Deuxième partie – La bataille de la Marne Troisième partie – Les années de guerre 1915 à 1918 Quatrième et dernière partie – L’après guerre 1918-1920 Il dispense dès l’année scolaire 1878-1879 des cours d’adultes à Reims comme instituteur adjoint bénévole et crée vers 1900 à la chambre de …Voir +

Novembre 1917, 3e emprunt de la Défense Nationale

Collection famille Denoncin Albert Denoncin (1852 – 1924), enfant de Reims, réfugié temporairement à Provins (Seine et Marne) depuis Avril 1918, souscrit au 3ème Emprunt de la Défense Nationale ouvert en novembre 1917, dont la campagne formule  « Souscrivez pour la France qui combat ! pour celle qui chaque jour grandit ». Le 4ème et dernier emprunt sera …Voir +

3 – Une famille rémoise prise dans la tourmente de la guerre

Première partie – La famille Denoncin Deuxième partie – La bataille de la Marne Troisième partie – Les années de guerre 1915 à 1918 Quatrième et dernière partie – L’après guerre Troisième partie : les années de guerre 1915-1918 1915             1915-04-05 Ordre Artillerie du 6ème Corps d’Armée – (Lt Maurice Denoncin) Carte postale envoyée le …Voir +

2 – Une famille rémoise prise dans la tourmente de la guerre

Première partie – La famille Denoncin Deuxième partie – La bataille de la Marne Troisième partie – Les années de guerre 1915 à 1918 Quatrième et dernière partie – L’après guerre Deuxième partie : La Bataille de la Marne Maurice, né le 27 juillet 1888 à Reims est lieutenant au 46e Régiment d’Artillerie de Campagne, …Voir +

1 – Une famille rémoise prise dans la tourmente de la guerre

Première partie – La famille Denoncin Deuxième partie – La bataille de la Marne Troisième partie – Les années de guerre 1915 à 1918 Quatrième et dernière partie – L’après guerre François Denoncin nous raconte l’histoire de sa famille et partage la lettre envoyée par Maurice Denoncin ; vous pourrez voir les documents concernant sa …Voir +

Article du journal « Le Matin » du 19 avril 1918 : Les Allemands ont brûlé Reims

Article extrait du journal « le Matin » daté du 19 avril 1918. La date et le nom du journal sont annotés dans le coin à gauche. Cet article au titre éloquent est rédigé le 18 avril 1918, par le correspondant de guerre du « Matin » qui est sur le front français. Rappelons que l’incendie de la cathédrale …Voir +

…on est impitoyable à cause des espions qui pullulent !

Ma chère amie, je ne puis vous écrire qu’un mot à la hâte, car j’ai ici des occupations qui ne me laissent pas une minute. Les deux frères de Ninon sont sous les drapeaux à Toulouse, l’un d’eux vit presqu’avec nous, et joint à cela un tas d’autres choses, je ne suis pas sans occupations. …Voir +

La revue du 214e au Casino de Reims (Août 1916)

Voici une série de cartes-photos faites en 1916 au Casino qui se trouvait rue de l’Etape. On y voit des soldats faisant eux-mêmes le spectacle. Avant la première guerre mondiale, Maurice Chevalier fit ses débuts dans ce casino, et en 1896 on y vit les 1ères séances du cinématographe Lumière. (J-C Thuret : Reims Rues …Voir +

Pierre Loti et Reims – 3 – avril et mai 1918

Son article dans L’Illustration du samedi 4 mai 1918 : « Ça, c’est Reims qui brûle ! » Loti s’est installé à Avize auprès du quartier général de Franchet d’Esperey (GAN : Groupe d’Armées du Nord) d’où il voit les fumées de la ville de Reims bombardée (grande offensive de la dernière chance allemande depuis mars 18, …Voir +