25 décembre 1914

Nuit claire. Détonations de nos grosses pièces et nombreux coups de fusil. Vers 16 h, des mitrailleuses tirent sur un aéroplane allemand qui passe au-dessus de la ville. – Depuis trois mois et demi que dure le bombardement, nombre d’habitants de Reims n’ont pour ainsi dire pas quitté les caves. Beaucoup de ceux restés en …Voir +

Jeudi 24 décembre 1914

Nuit encore très mouvementée. Fusillade et canonnade. – Sur la situation actuelle de Reims, Le Courrier dit aujourd’hui ceci : Le bombardement (99e jour de siège) Nous avons dit hier, que la journée avait été marquée par une recrudescence sauvage du bombardement qui avait, en outre des ruines, fait de nombreuses victimes. La censure nous …Voir +

Mercredi 23 décembre 1914

Paul Hess Après une nuit mouvementée, la matinée est assez calme. Bombardement cependant. – Rencontré une auto-mitrailleuse, circulant en ville depuis plusieurs jours, pour le tir contre avions. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Auto-mitrailleuse Peugeot ; source  : 1902-1915 Les Chars blindés et autres engins français et étrangers Cardinal …Voir +

Mardi 22 décembre 1914

Une engagement sérieux a dû avoir lieu pendant la nuit, comme hier déjà, du côté de Cernay, car les mitrailleuses, la fusillade et le canon n’ont pas cessé de se faire entendre. – Bombardement dans l’après-midi, vers le faubourg de Laon, où il y a encore des victimes – femmes et enfants. Sur le soir, …Voir +

Lundi 21 décembre 1914

Nuit calme. Bombardement dans la matinée, les obus tombent boulevard de la République, rue de la Justice et environs. – A 13 h 1/2, je suis à la Haubette, où j’ai dû me rendre sur une convocation adressée à tous les hommes exemptés et réformés des classes 1887 à 1909, pour passer devant le conseil …Voir +

Dimanche 20 décembre 1914

Constaté ce jour, en allant chez mon beau-frère L. Montier, place Amélie Doublié, combien ce quartier – et en particulier la rue Lesage, assez mouvementée en temps ordinaire – est triste. Les voies du chemin de fer abandonnées, les maisons pour la plupart fermées et l’absence de passants donnent par là une impression de délaissement …Voir +

Samedi 19 décembre 1914

Bombardement le matin, vers le quartier Saint-Maurice. L’hôpital général, les Folies Bergère, reçoivent des projectiles. L’après-midi, la gare et le quartier Saint-Thomas sont éprouvés. – Le Courrier a encore aujourd’hui, un article totalement supprimé par la censure. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Samedi 19 – Nuit silencieuse. Reçu les …Voir +

De Louis Brauer à Joseph Kircher

Mes biens Chers Aujourd’hui à midi, j’ai reçu votre bonne lettre qui m’a fait plaisir. J’ai été heureux de vous savoir en bonne santé mais peiné du manque de nouvelles de nos chers exilés, espérons que Charles a pu passer la frontière et pu combattre pour notre sainte cause. L’offensive est de nouveau reprise, Dieu …Voir +

Vendredi 18 décembre 1914

Bombardement encore, une partie de la matinée. – Le Courrier n’a pas de chance ! Hier, il protestait de nouveau contre la censure qui lui avait mutilé un article et, immédiatement derrière sa protestation, dans la même colonne, un texte d’une quarantaine de lignes était caviardé. Il devait suivre ce titre, laissé seul : « Le …Voir +

Comment le docteur Mencière évita l’amputation à un grand nombre de soldats blessés

Le Docteur Louis MENCIÈRE est né le 25 septembre 1870 à Saint-Genis-de-Saintonge. Il a soutenu sa thèse en 1896 à Bordeaux puis vint à Paris oû il fut assistant dans les services des Professeurs Lannelongue et Broca. Il vint s’installer à Reims en 1898. Spécialisé dans l’orthopédie, il avait installé une Clinique à Reims, rue …Voir +

Jeudi 17 décembre 1914

Paul Hess Nuit assez mouvementée. Fusillade, canon. Bombardement dans la matinée. Après-midi, bombardement autour de l’hôtel de ville. Alors que nous sommes tranquillement occupés à travailler, un obus arrive à l’entrée de la rue de Pouilly, tout près de la maison Sevestre, en face des Galeries Rémoises. Son explosion a fait vibrer les vitres du …Voir +

Mercredi 16 décembre 1914

Nuit et journée assez calmes. Quelques obus. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Mercredi 16 – Nuit tranquille. Réponse à l’adresse de la Faculté de Théologie Protestante de Montauban au sujet de l’incendie de la Cathédrale. Visite à Saint-Thomas, au Patronage, au Bains-de-pieds, à l’église, à la rue et à …Voir +

Mardi 15 décembre 1914

Un orage de grêle, précédé de forts roulements de tonnerre donnant l’illusion d’une reprise du bombardement, s’abat sur Reims à 13 h Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Mardi 15 – Nuit tranquille : Réflecteurs sur Rems 6 h du matin, projetés du Nord-Est, direction (à vue du pays) sur …Voir +