Vendredi 23 avril 1915

Le Courrier d’aujourd’hui donne le compte-rendu d’une réunion du conseil municipal qui a eu lieu hier, sous la présidence de M. le Dr Langlet, maire et à laquelle étaient présents : MM. Jallade, Drancourt, Bataille, Guernier, Demaison, de Bruignac, Gustave Houlon, P. Lelarge, Rohart, Em. Charbonneaux, Chezel, Gougelet. M. Regnier, le nouveau sous-préfet de Reims, …Voir +

Jeudi 22 avril 1915

Nos collègues de bureau, Joly et Cochet, mûrissaient depuis quelque temps le projet d’organiser, à la « comptabilité » un petit repas en commun. Ils avaient obtenu facilement avec l’assentiment de M. Cullier, l’adhésion de leurs camarades et l’approbation unanime pour faire quelques invitations dans les bureaux voisins et c’est ainsi que leur excellent idée a pu …Voir +

Mercredi 21 avril 1915

Mercredi 21 – Nuit tranquille pour nous. Journée calme. 5 h ½ canonnade française, bombes allemandes. Visite à Saint-Jacques. M. Rohard, Conseiller municipal me complimente. Je lui demande qui il est. M. Rohard, Conseiller municipal, il me demande une Bénédiction en s’inclinant pour la recevoir. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. …Voir +

Dans les tranchées de Reims

Merci à Gérard Corré qui nous a envoyé cet article accompagné des photographies de son grand-père, un témoignage passionnant d’un poilu photographe dans le secteur de Reims Photos de Louis Corré prises en 1916 et 1917 présentées par son petit-fils Gérard Corré avec l’accord du Cercle Généalogique de l’Aisne Le 1er août 1914, lorsqu’il est …Voir +

Mardi 20 avril 1915

Vers 4 h 1/2 des explosions me réveillent. J’écoute, cherchant à entendre le moteur de l’aéro qui, je le suppose, fait déjà sa tournée et dont il y aurait à craindre le passage au-dessus. Je ne perçois que des sifflements qui se rapprochent ; c’est un bombardement et les obus tombent assez dru. Je me …Voir +

Jeudi 15 avril 1915

Paul Hess Hier, le bombardement a repris. Aujourd’hui, vers 7 heures, l’auto-mitrailleuse qui circule en ville tiraille ainsi que souvent le matin, sur un aéro. Celui-ci laisse tomber trois bombes que j’entends descendre et faire explosion. Il paraît que la première a causé des dégâts rue Warnier, la seconde, rue Andrieux et la troisième, rue …Voir +

Mardi 13 avril 1915

Place Royale

A 17 heures, six ou sept obus incendiaires arrivent subitement dans les environs de la place Royale ; l’un sur l’immeuble de la Société Générale, d’autres cour du Chapitre, rue Carnot et enfin le dernier, dont je puis avoir une bougie non brûlée, rue de l’Université. Trois ou quatre commencements d’incendie sont rapidement éteints pas …Voir +

Lundi 12 avril 1915

Vu, ce matin, les nouveaux dégâts causés en ville, dans la nuit du 7 au 9. Partout, c’est absolument effrayant ; il y a eu profusion de gros calibres. Le communiqué n’a pas dit un mot de cette nuit des plus terribles pour Reims. Le Courrier d’aujourd’hui indique sous sa rubrique : Le bombardement (209e …Voir +

Quasimodo – Dimanche 11 avril 1915

Rue Lesage

Bombardement sérieux vers le commencement de l’après-midi ; j’entends les arrivées des projectiles en revenant de déjeuner place Amélie-Doublié et les sifflements indiquent, tout le temps que je descends la rue Lesage, qu’il doit en tomber sur le haut du faubourg Cérès comme du côté du Port-sec. Près du pont de l’avenue de Laon, un …Voir +

Samedi 10 avril 1915

rue de l'Avant-garde

Samedi 10 avril 1915 On reparle de la séance furieuse de bombardement qui a duré toute la nuit du 8 au 9. Il y a naturellement de nouvelles victimes, puisqu’en différents endroits, les 210 ont crevé même les caves des maisons atteintes, mais les journaux sont encore plus discrets qu’à l’ordinaire – ce qui n’est …Voir +

Vendredi 9 avril 1915

L'Archevêché

L’hôtel de ville offre, dans son ensemble, un aspect lamentable, à l’intérieur. Quand j’arrive, à 9 heures, fatigué de n’avoir pas dormi un instant, les hommes préposés au nettoyage travaillent activement à tout remettre en ordre, dans la mesure du possible, ainsi qu’après chaque explosion. Au bureau, les plancher, les pupitres sont couverts de morceaux …Voir +