Reims 14-18 – Trop heureux pour que cela dure – Mars 1915

11 mars 1915 Bien chère Hortense, comme je te l’annonçais sur mes cartes d’hier, je pensais recevoir aujourd’hui de tes nouvelles, mais malheureusement, je n’ai rien reçu, mais je serai plus favorisé demain je l’espère. Chère chérie, en ce moment, je suis bien tranquille au coin du poêle chez des braves gens qui nous logent …Voir +

Mercredi 10 mars 1915

Toute la nuit canons et bombes de temps en temps. Couché à la cave. Visite à l’Ambulance Sainte-Geneviève, remercié les Sœurs de Saint Vincent de Paul pour distribution de vêtements (1000). Visite au Fourneau économique, rue des Moulins brûlés. Après-midi, visite à l’hospice des Incurables de Saint-Marcoul, avec M. l’Archiprêtre et M. Houlon, Conseiller municipal. …Voir +

Lundi 8 mars 1915

Nuit tranquille, sauf bombes au loin, ou canons. Matinée, bombes toute la journée et toute la nuit du 8 au 9. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 Le Cardinal Luçon : une autorité morale rémoise durant la « Grande Guerre » (1842-1930)

Samedi 6 mars 1915

Bombardement. À 10 heures, j’entends dire, à l’hôtel de ville, qu’un obus vient d’éclater rue Bonhomme ; il y aurait eu des blessés. Je m’y rends aussitôt et trouve la rue obstruée en son milieu, par des matériaux, des débris de bois et de zinc provenant de la maison n°6, qui a été touchée parle …Voir +

Lundi 1 mars 1915

Paul Hess La nuit dernière a été calme. À partir de 17 ½ h, bombardement des différents quartiers de la ville et forte canonnade toute la soirée ? Fatigué, je me suis couché tôt, ce jour, avec l’espoir de me reposer tout de même. À 22 h, les détonations de plus en plus violentes de …Voir +

Dimanche 28 février 1915

Sauf canonnade de notre artillerie, nuit calme ; pas de sifflements. Dans la matinée, quelques obus. Aéros. En somme journée assez tranquille Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Dimanche 28 – Malade. Canon et bombes, aéroplanes. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de …Voir +