• Catégorie: 1918

Quelques coupures de journaux

Vincent Piniarski est passionné par la Grande Guerre et il collectionne des photos et des documents sur Reims à cette époque. Il nous a communiqué quelques coupures de journaux.   La « Une » du Evening Telegram (journal anglais) du 20 septembre 1914, le lendemain de l’incendie de la cathédrale : Traduction : Reims détruite, Les armes …Voir +

Reims en ruines – Photos du blog « 14-18 en Images »

Nous avons été contacté il y a quelque temps par Daneck Mirbelle, collectionneur de photographies de la Grande Guerre qu’il publie dans son blog « 14-18 en Images, le blog de Daneck ». Voir ici => Photos14-18.blogspot.com Il avait fait l’acquisition d’une série de photos de Reims faites entre 1916 et début 1917 pour certaines et fin 1918 …Voir +

Reims 14-18… Bien chère Marraine

Deux cartes qui se suivent, à 11 jours d’intervalle. Le 23 mai 1918 Bien Chère Marraine, je suis sortie de l’ambulance depuis avant-hier, mais sans avoir une perme. Pour la malchance, je l’ai toujours. Maintenant, je suis au dépôt divisionnaire mais pas pour longtemps, d’ici quelques jours, j’aurai rejoint mon ancienne compagnie. Autre chose de …Voir +

Germigny est détruit lors du passage de la guerre.

Fin mai 1918 : Germigny est détruit lors du passage de la guerre. Samedi 26 mai 2018 Commémoration du centenaire du passage de la guerre à Germigny. C’est à la fin mai 1918 que le village fut pilonné à partir de Bligny pour contenir l’offensive allemande aboutissant à sa destruction pendant que les habitants étaient …Voir +

Mercredi 27 mars 1918

Paul Hess – Paris 27 mars 1918 – Nous voyons arriver dans nos bureaux, 19, avenue de l’Opé­ra, les collègues des services réduits de la mairie, restés après nous à Reims, qui ont été évacués dans la matinée d’avant-hier. Les quelques pompiers qui se trouvaient là-bas, comme comptant toujours au bataillon de la ville, viennent …Voir +

Lundi 25 Mars 1918

Paul Hess – Paris 25 mars 1918 – Aujourd’hui, la pièce de canon à très longue portée a com­mencé à tirer sur Paris, à partir de 7 h. On sait maintenant que c’est bien d’une distance de 120 à 130 kilomètres qu’elle envoie ses obus. Ce nouveau genre de bombardement, qui sévit dans la jour­née, …Voir +

Dimanche 24 mars 1918

Paul Hess – Paris 24 mars 1918 – A 6 h 45, les sirènes donnent encore l’alerte. Aujourd’hui, certains journaux parlant des détonations entendues pendant toute la matinée d’hier, samedi 23, révèlent qu’il s’agissait d’un bombardement effectué par une pièce à très longue portée, tirant sur Paris, d’une distance de 120 à 130 kilo­mètres. Cette …Voir +

Samedi 23 mars 1918

Paul Hess 23 mars 1918 –  A 9 h, les sirènes font entendre, de tous côtés, leurs hurle­ments sinistres. C’est une alerte, car on est prévenu, à Paris, de l’éventualité d’un bombardement. Les Zeppelins ayant fait des victimes, des mesures ont été pri­ses et les pompiers, lors d’une nouvelle approche des dirigeables ennemis, donneraient l’alerte …Voir +

Vendredi 22 mars 1918

Cardinal Luçon Vendredi 22 – + 5°. Via crucis in Cathedrali 8 h. légales. Visite du Dr Cochemé qui m’invite à visiter l’ambulance de Pargny avec Mgr Neveux. Accepté. Journée agitée ; avions ; canonnades réciproques. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR …Voir +