• Catégorie: 1914

Journal du commandant Paul Devin : Oléron, Sedan, Reims, Verdun…

Un exemple de mobilisation à Reims, le 3e Bataillon du 46e Régiment d’Infanterie Paul Devin est né à Reims en 1860, où habitent ses parents, rue Colbert. Il a épousé la Sedanaise Marthe Pingard. Ce sont tous les deux des notables de Sedan, où il est notaire et commande les sapeurs-pompiers. « Paul DEVIN (chef de …Voir +

Mardi 4 août 1914 : on apprend l’assassinat de Jaurès

Paul Hess On a appris, avec indifférence, l’acquittement de Mme Cailleux qui avait tué Gaston Calmette, rédacteur au Figaro, après plaidoirie de Me Labori un Rémois. On apprend encore l’assassinat de Jean Jaurès, le 31 juillet, par un jeune exalté, Raoul Villain, originaire de Reims, où sa famille est très connue, et cette nouvelle suscite …Voir +

Dimanche 2 août 1914

Paul Hess La mobilisation a apporté immédiatement une brusque perturbation dans la vie paisible de la population civile, à Reims comme ailleurs. un bouleversement complet en est résulté dans l’industrie, le commerce, les établissements, bureaux et ateliers divers, où les vides nombreux ont rendu le travail beaucoup plus difficile, quand ils ne l’ont pas entièrement …Voir +

31 juillet 1914, la France s’arme et le départ des troupes commence

Journal de Gaston Dorigny, « Souvenirs et actualités consignés au son du canon«  Le journal couvre la période du 31 juillet au 7 octobre 1914. Merci à son petit-fils, Claude Balais, de nous avoir confié ce document. Depuis quelques jours on parle fort de la guerre à la suite de l’intervention de la Russie dans le …Voir +

1 – L’école d’Arts et Métiers de Reims victime de 1914-1918

Article de François Denoncin – Cliquer pour voir toute la documentation de la famille 1900 – Création de l’école d’Arts et Métiers de Reims Avec le soutien des industriels de la région, les Frères des Écoles Chrétiennes – congrégation enseignante fondée au XVIIe siècle à Reims par Saint Jean-Baptiste de la Salle – ouvrent au …Voir +

2 – Une famille rémoise prise dans la tourmente de la guerre

Première partie – La famille Denoncin Deuxième partie – La bataille de la Marne Troisième partie – Les années de guerre 1915 à 1918 Quatrième et dernière partie – L’après guerre Deuxième partie : La Bataille de la Marne Maurice, né le 27 juillet 1888 à Reims est lieutenant au 46e Régiment d’Artillerie de Campagne, …Voir +

…on est impitoyable à cause des espions qui pullulent !

Ma chère amie, je ne puis vous écrire qu’un mot à la hâte, car j’ai ici des occupations qui ne me laissent pas une minute. Les deux frères de Ninon sont sous les drapeaux à Toulouse, l’un d’eux vit presqu’avec nous, et joint à cela un tas d’autres choses, je ne suis pas sans occupations. …Voir +

La Guerre 14-18 – un peu de propagande !

Nous n’allons pas juger ici l’illustration de cette carte, même si on comprend fort bien le ressenti général. La carte est très explicite ! On peut noter sur cette carte adressée à Raymond, trois écritures différentes… en tête, un petit mot rapide… Puis un long texte, assez tragique, écrit par Jeanne Campagne (?), sur la …Voir +

Pierre Loti à Reims pendant la Grande Guerre en 1914 – 1915 – 1918

Pierre Loti (1850 – 1923) est venu à Reims quatre fois pendant la guerre, en mission et pour retrouver son fils Samuel mobilisé sur le front près de Suippes. On le sait par ses articles dans L’Illustration mais surtout par un journal de guerre publié en 1998 à La Table Ronde : Pierre Loti, Soldats …Voir +

La Guerre 14-18 – Correspondance Rémoise… Cher Neveu !

Nous avons eu le plaisir d'inaugurer en début de semaine une nouvelle série de billets, qui vont plus particulièrement s'intéresser au verso des cartes postales, sur ces correspondances en temps de guerre. Même si ce ne sont pas toujours des informations de fonds, il n'en reste pas moins que ce sont des témoignages humains, ressentis …Voir +