Louis Guédet

Mardi 9 juillet 1918

1397ème et 1395ème jours de bataille et de bombardement

6h soir  Temps nuageux avec vent du Sud, mais pas de pluie. De l’air. Ce matin peu de courrier. Après-midi été porté des lettres à Songy et envoyé un mandat à Robert de 50 F, le 3ème, ce qui fait 150 F pour son équipement d’Aspirant. De là filé à bicyclette jusqu’à Coole (8 kilomètres), route facile mais j’avais vent debout, c’était plutôt dur. Église de Coole insignifiante, pauvre. Grand village de Champagne triste, mais avec ses maisons bien caractéristiques. Revenu par Vésigneul (laissé Faux-sur-Coole à ma droite) (Faux-Vésigneul depuis 1967), j’avais vent arrière cela allait mieux. 3 kilomètres 1/2 jusqu’à Fontaine, que j’ai traversé, et de là remonté la côte de la voie Romaine pour suivre la route de Cheppes que j’ai quittée à la hauteur du finage de St Martin pour prendre la route de la Côte des Battées (à vérifier), le Toit d’Etrain, la voie des Vaches et descendu sur St Martin. 7 kilomètres. En tout une 20aine (vingtaine) de kilomètres avec les 2 kilomètres 1/2 de Saint Martin à Songy. En revenant à travers tapins j’ai remarqué des champs entiers couverts d’une sorte de giroflées ou Gueules de Lion sauvages jaunes, fort touffues et qui égayaient fortement ces plaines solitaires. On aurait dit des landes de Bretagne couvertes de genêts en fleurs si jolies. Pas trop fatigué, mais trempé de sueur. Demain matin je vais à Châlons pour ce fameux testament du soldat originaire de Bourgogne, (le village près de Reims).

Le bas de la page a été découpé.

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Cardinal Luçon

Mardi 9 – M. Robert, Aumônier militaire, nous apporte la liste des objets récupérés de nos églises. Visite de séminaristes d’Arras. Visite de 4 prêtres de l’Ambulance Dr Coyou à Dizy

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173


Mardi 9 juillet

Actions d’artillerie entre la forêt de Villers-Cotterets et la Marne.
Nous avons réussi une opération de détail près de Longpont, où nous avons progressé d’environ 1300 mètres, sur un front de 3 kilomètres et capturé 347 Allemands.
Les troupes australiennes ont légèrement avancé leurs lignes sur un front de 3000 mètres de part et d’autre de la Somme, en faisant des prisonniers.
Au sud du canal de la Bassée, un raid heureux, entrepris par des troupes écossaises, a valu quelques prisonniers à nos alliés.
A l’est d’Hazebrouck, des troupes australiennes ont pénétré dans les tranchées allemandes et ramené des prisonniers.
L’artillerie ennemie s’est montrée active sur les deux rives de la Somme, ainsi qu’à l’ouest de Beaumont-Hamel et aux environs de Béthune.
Les Américains ont réussi un raid dans les Vosges, tuant et blessant un certain nombre d’Allemands et faisant des prisonniers.
En Macédoine, succès franco-italien à l’ouest de Koritsa.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button