Cardinal Luçon

Samedi 13 – Messe. Départ de M. Compant pour Hautvillers. Visite ä M. le Cure de Saint-Sulpice, à l’œuvre des Églises dévastées, au Cardinal de Paris. A M. de Bruce, non-trouve. Visite de M. Bertrand de Mun, pendant mon absence.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Samedi 13 avril

La lutte d’artillerie a pris une certaine violence dans la région de Hangard-en-Santerre. Nos reconnaissances se sont montrées actives dans les secteurs de Noyon et de Canny-sur-Matz. Nous avons fait un certain nombre de prisonniers.
Bombardements assez vifs dans la région du canal de l’Oise et en forêt de Parroy.
Nous avons réussi des coups de main sur les lignes ennemies vers Chermisy (nord de l’Ailette) et à l’ouest de la Butte du Mesnil et ramené des prisonniers.
L’ennemi a poussé ses attaques avec force sur le front britannique.
Des assauts violents et répétés ont été exécutés par des divisions allemandes fraîches dans la région de la rivière Lawe entre Loisne et Lestrem. Dans ce combat, la 51eme division a repoussé les attaques incessantes en infligeant à l’ennemi de grosses pertes, et a, par des contre-attaques énergiques et heureuses, repris les positions dans lesquelles l’ennemi avait pénétré. Une lutte violente a eu lieu à Estaires et entre ce point et Steenwerck. Dans ce secteur, l’ennemi a également attaqué en force et a réussi à refouler la ligne anglaise immédiatement au nord de ces points.
Au nord d’Armentières, une attaque énergique s’est déployée contre les positions britanniques, dans le voisinage du bois de Ploegsteert et l’ennemi, a progressé. Il a été rejeté plus au nord, dans le voisinage de Wytschaete et de Hollebeke.
La lutte continue entre le canal de la Bassée et le canal d’Ypres-Comines.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Butte du Mesnil


 

Share Button