Louis Guédet

Mardi 2 avril 1918
1299ème et 1297ème jours de bataille et de bombardement

7h soir  Pluie toute la nuit. Assez beau temps durant la journée. Reçu tout mon courrier de retard en panne à la suite de l’évacuation je ne sais où, en sorte que je n’ai pas cessé d’écrire des lettres jusqu’à présent et je n’ai pas fini !! Pas de nouvelles des Grands. Jean m’inquiète un peu. Aucunes nouvelles du dehors. Les journaux ne disent pas grand-chose. On a arrêté les allemands pour le moment devant Amiens et Compiègne. Il y a un moment d’arrêt il me semble. Voilà toute ma journée. Je ne suis pas sorti.

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Cardinal Luçon

Mardi 2 – A trois heures nuit, alerte. Il faut descendre à la cave.Malade, bronchite. Mgre Neveux va à Meaux. Pas dit messe.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Share Button