Paul Hess 3 mars 1918 – Les journaux annoncent de vives actions d’infanterie entre Reims et la Meuse ; ils voient là des feintes ou des coups de sonde pouvant préparer la fameuse offensive tant annoncée. Aujourd’hui, journée calme. L’évacuation continue ; à ce jour, 1 800 personnes ont quitté la ville. On apprend que …Voir +