• Monthly Archives: octobre 2017

Mardi 16 octobre 1917

Louis Guédet Mardi 16 octobre 1917 1131ème et 1129ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Beau temps. Le calme absolu. Ai eu froid la nuit. Abattu mon courrier le matin dès 6h du matin. Rangé, classé. Été Poste 10h, vu Beauvais, repris langue sur tous les événements rémois. Il parait que vendredi dernier… Lire la suite

Lundi 15 octobre 1917

Louis Guédet + Lundi 15 octobre 1917 1130ème et 1128ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Beau temps. Quitté mes chers aimés ce matin à 5h1/2, fait des courses à Épernay. Vu le Procureur de la République, toujours fort aimable avec moi, pour causer d’une lettre du Parquet Général au sujet du transfert… Lire la suite

Vendredi 12 octobre 1917

Louis Guédet Vendredi 12 octobre 1917 1127ème et 1125ème jours de bataille et de bombardement 2h  Temps affreux. St Martin est bien triste par la pluie. Reçu ce matin lettres de Jean et Robert. Celui-ci nous dit que Jean a la figure toute dépouillée, mais qu’il va bien. Robert nous envoie sa citation qui lui… Lire la suite

Jeudi 11 octobre 1917

Louis Guédet Jeudi 11 octobre 1917 1126ème et 1124ème jours de bataille et de bombardement 11h  Lettres des enfants qui sont au repos pour 15 jours. Robert nous confirme sa Croix de Guerre, la liste des citations données par son capitaine aurait été égarée. Pauvre Robert, il doit être bien heureux. Jean va mieux. Heureusement… Lire la suite

Mercredi 10 octobre 1918

Paul Hess Nuits du 10 au 11 et du 11 au 12 octobre 1917 – Démonstrations d’artillerie. Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos Cardinal Luçon Mercredi 10 – + 9°. Nuit tranquille. Action vers l’est à différentes repri­ses, très courtes, vers 4 à 15 minutes d’intervalle. Quid ? Visite à… Lire la suite

Lundi 8 octobre 1917

Cardinal Luçon Lundi 8 – + 7°. Journée tranquille à Reims ; canonnade continue dans la direction de Berry-au-Bac. Visite à Saint-Remi, rue du Ruisselet, Maison de Retraite, Pluie. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 Lundi 8 octobre Activité des… Lire la suite

Dimanche 7 octobre 1917

Paul Hess Dimanche 7 octobre 1917 – Journée assez calme. Les camarades de la popote, MM. Poussant, Vigogne, Pouleteaud et Hess se dirigent ensemble, ce dimanche, pour l’heure du déjeuner, rue de Fléchambault 4, afin de répondre à l’invitation aimable que leur ont faite M. et Mme Cullier, à l’occasion de la première communion que… Lire la suite

Samedi 6 octobre 1917

Cardinal Luçon Samedi 6 – + 6°. Nuit tranquille. Journée tranquille. Pluie. Visite du Sous-Lieutenant Ebrard, Professeur de Droit à l’Institut Catholique de Paris, et d’un Père Lazariste. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173 Samedi 6 octobre L’ennemi a tenté… Lire la suite

Vendredi 5 octobre 1917

Cardinal Luçon Vendredi 5 – + 11°. Nuit tranquille. Pluie. Visite du Général Gaucher qui vient m’inviter à aller dîner avec lui et ses officiers à Champigny. Visite du Lieutenant de Jouvenel (de la famille Juvénal des Ursins) qui m’apporte des photographies, et me dit qu’il est de la famille de mon illustre prédé­cesseur, qui… Lire la suite

Jeudi 4 octobre 2017

Louis Guédet Jeudi 4 octobre 1917 1119ème et 1117ème jours de bataille et de bombardement 2h après-midi  Seconde lettre de Jean nous annonçant qu’il va bien et qu’il s’est rétabli plus vite qu’il n’osait l’espérer. Il a vu Robert et se sont expliqués tout cet imbroglio. Robert ne savait rien non plus et était bien… Lire la suite

Mardi 2 octobre 2017

Louis Guédet Mardi 2 octobre 1917 1117ème et 1115ème jours de bataille et de bombardement …Journée monotone et épouvantable de tristesse et de douleur, d’angoisses, toujours pas de nouvelles de Jean. J’écris au Commandant Barot, État-major 6ème Région à Châlons-sur-Marne pour lui demander s’il peut nous renseigner sur le sort de notre pauvre enfant. Lettre… Lire la suite

La Guerre 14-18 – Hôtel de Ville de Reims, incendié le 3 mai 1917

Correspondance… de la Champagne au Calvados ! de Jules à Maurice… 1er octobre 1917 – Courrier adressé à Trouville-sur-Mer – Calvados Mon cher Maurice, avec le grand désir de bientôt te voir, je t’envoie tous mes sincères désirs de bonne santé, et surtout et par dessus tout que tu effleures seulement le danger, sans en… Lire la suite