Cardinal Luçon

Mardi 7 – + 16°. Temps couvert ; nuit tranquille. Visite d’un Directeur du Séminaire de Montpellier. Journée tranquille.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Mardi 7 août

Rien à signaler en dehors d’une activité assez marquée des deux artilleries en Champagne, dans la région des Monts et sur les deux rives de la Meuse, notamment dans les secteurs d’Avocourt et de Louvemont.
Sur le front belge, activité de l’artillerie ennemie vers nos voies de communication. Tirs à obus à gaz dans la région de Ramscapelle. Combats entre patrouilles au sud de Dixmude.
En Macédoine, escarmouches dans la vallée de la Strouma. Deux coups de main ennemis, tentés, l’un dans la boucle de la Cerna, l’autre entre les lacs de Presba et d’Okrida, ont été repoussés. A l’ouest du lac Malik, une colonne mobile, partie de Koritsa, a chassé l’ennemi des hauteurs au sud de Kaçaka.
Sur le front italien, actions d’artillerie éparpillées et de peu d’intensité.
Des avions autrichiens ont jeté des bombes sur plusieurs centres habités situés entre l’Isonzo et le Tagliamento. Ils n’ont causé que des dégâts légers. Un hydravion autrichien a été abattu dans le Pô.
Les Russes ont fait 500 prisonniers dans un de leurs secteurs; dans plusieurs autres, ils ont dû reculer devant des forces supérieures.

Share Button