Louise Dény Pierson 18 avril 1917 Le long de la grande allée centrale des parois de planches délimitaient des chambres où les familles trouvaient un peu d’intimité. A côté de nous, couchaient des gendarmes et pour cette première nuit, il y eut chez eux un certain remue ménage qui nous tint éveillés. Une de leurs… Lire la suite