Louis Guédet Au mercredi 14 mars 1917 914ème et 912ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Rentré à 9h fatigué…  et surtout très attristé du départ volontaire au front de mon second fils Robert au 61ème d’artillerie. J’en recauserai, il va partir au front et aller pour quelques jours à St Martin, où… Read More