Louis Guédet Lundi 5 mars 1917 905ème et 903ème jours de bataille et de bombardement 8h soir  Ce matin à 4h1/2 / 4h3/4 canonnade furieuse vers La Pompelle qui m’éveille, les éclairs des coups de canons flamboient et éclairent ma chambre. Je me lève, ouvre mes persiennes, et je vois le jardin couvert de neige… Lire la suite