Cardinal Luçon

Vendredi 2 – Nuit tranquille. – 7°. Donné ma Lettre aux Évêques pour Prières publiques en Carême. Via Crucis in Cathedrali. Journée très tranquille.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 

Vendredi 2 février

Rencontres de patrouil1es sur divers points du front, notamment à l’est de Reims et dans la région au nord d’Altkirch. Lutte d’artillerie assez active à 1’Hartmannswillerkopf et à 1’est de Metzeral.

Sur le front belge, activité de patrouilles allemandes: partout elles ont été repoussées par le feu. L’artillerie allemande a été très active dans la région de Hetsas et vers Dixmude. Canonnade autour de Ramscappelle, de Pervyse et de Noordschoote.

Les Allemands, sur le front russe, ont pris 1’offensive sur la rive gauche de l’Aa. I1s ont attaqué les Russes en grandes forces et ont gagné un kilomètre vers le nord. Après quoi, toutes leurs tentatives ont été brisées. Nos alliés ont capturé des hommes et des mitrailleuses.

Au nord-ouest de Keselmo, les Allemands ont subi deux échecs.

Sur le front roumain, les Russes, appuyés par un feu violent d’artillerie, ont franchi à la Baïonnette les fils barbelés de l’ennemi et se sont emparés de ses positions fortifiées, sur les collines à l’ouest de Jacobeni. I1s ont fait à nouveau plus d’un millier de prisonniers et capturé 10 mitrailleuses.

Le gouvernement allemand a remis une note à l’Amérique pour annoncer qu’il abolissait toutes les restrictions acceptées par lui à la guerre sous-marine. Il a signifié en même temps à tous les neutres le blocus des côtes de France, d’Angleterre et d’Italie. L’émotion est énorme chez les neutres.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Altkirch

Share Button