Cardinal Luçon

Vendredi 15 – + 2°. Nuit tranquille en ville ; mais lourds combats d’artillerie au loin. Comme nuits précédentes. C’est la troisième pour nous. Via Crucis in cathedrali à 8 h.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 

Vendredi 15 décembre

Actions d’artillerie assez vives au sud de la Somme, sur les deux rives de la Meuse et sur les hauteurs au sud du Bonhomme.

Les Anglais ont pénétré dans les tranchées allemandes vers Monchy-au-Bois (sud d’Arras) et lancé des bombes dans des abris remplis de troupes, causant de nombreuses pertes à l’ennemi.

Un coup de main tenté contre les positions britanniques dans la région d’Hulluch n’a pu parvenir jusqu’aux tranchées ne nos alliés. Un prisonnier a été fait. L’artillerie a montré de part et d’autre l’activité habituelle. Le bombardement anglais a déterminé dans la région de Pye un incendie qui a produit de gros nuages de fumée.

Les Russes se portant au secours des Roumains se sont heurtés aux Austro-Allemands au sud du Buzeu.

L’armée anglaise est portée à un effectif de 5 millions d’hommes.

Le ministre de Suisse à Rome a remis à M. Sonnino la note allemande relative à l’offre de paix. M. Sonnino a déclaré à la Chambre italienne qu’il se concerterait avec ses alliés. M.Bonar Law a fait une déclaration analogue aux Communes anglaises.

Les Alliés préparent une action décisive à Athènes.

M. Pokrowsky est nommé ministre des Affaires étrangères en Russie.

M. de Spirzmuller est chargé de former le cabinet autrichien.

Source : La guerre au jour le jour

monchy

Share Button